Lapin allongé : Pourquoi se couche-t-il tout le temps ?

Il est normal de s’inquiéter si son lapin dort tout le temps et semble inactif. Cependant, dans la plupart des cas, il n’y a pas lieu de s’alarmer. Les lapins dorment beaucoup, particulièrement en milieu de journée.

Il est habituel que les lapins fassent de fréquentes siestes, surtout le jour et par temps chaud. Si le lapin est moins actif qu’à l’accoutumée ou ne se lève jamais pour gambader, il peut souffrir de dépression ou d’un problème de santé sous-jacent.

Pour déterminer si le comportement du lapin est normal, il faut rechercher un changement dans ses habitudes. S’il est généralement actif le matin mais qu’aujourd’hui il ne bouge pas, cela peut signaler une maladie. Cependant, il n’est pas rare que les lapins somnolent l’après-midi. On expliquera ici ce qui est normal et quels signes indiquent que le lapin est malade et nécessite l’aide d’un vétérinaire.

Quel est le niveau d’activité normal d’un lapin ?

Bien que joueur, le lapin n’est pas actif en permanence. Il est habituel qu’il fasse de longues siestes. Le lapin domestique dort souvent 11 à 12 heures par jour, en siestes courtes et longues entrecoupées de périodes d’éveil.

Même éveillé, le lapin ne est pas constamment en mouvement. Il aime se coucher et se détendre, observant les alentours d’un perchoir confortable. Tant qu’il se lève de temps en temps pour manger, jouer et interagir, il est normal qu’il soit allongé et dorme beaucoup.

De nombreux facteurs influencent l’activité du lapin : heure de la journée, température et âge. Il est important d’en tenir compte avant de s’inquiéter d’une trop grande inactivité.

Il est assez banal qu’un lapin ait des journées plus ou moins actives. Du moment qu’il mange, utilise sa litière et montre un certain niveau d’activité, une journée de repos n’a rien d’alarmant. Cependant, si la baisse d’énergie est permanente et inexpliquée, il peut être utile de modifier l’environnement ou de consulter un vétérinaire.

En règle générale, un lapin couché est un lapin détendu

Le plus souvent, lorsqu’un lapin est allongé, c’est le signe d’un langage corporel décontracté. Cela indique qu’il se sent en sécurité et à l’aise dans son environnement. C’est particulièrement vrai s’il est étendu pattes arrière allongées ou sur le côté. Mais même roulé en boule, il se sent généralement satisfait.

S’allonger à vos côtés est aussi une marque d’affection dans le langage corporel du lapin. C’est un geste amical, le lapin ne s’asseyant d’ordinaire près de quelqu’un que s’il l’apprécie vraiment.

Ce qu’il faut surveiller, c’est un changement fréquent de position, signe de mal-être ou de gêne digestive.

L’activité du lapin durant la journée

Le lapin n’est pas nocturne mais crépusculaire, plus actif le matin et le soir. Il est normal qu’il dorme en milieu de journée et de nuit. Cependant, à l’aube et au crépuscule, il a tendance à être plus éveillé et à faire des siestes plus courtes.

Le lapin est moins actif par forte chaleur

Les lapins supportent mal les fortes températures. Lorsque le mercure dépasse les 25°C, ils sont beaucoup moins actifs et préfèrent sensiblement se reposer. La chaleur peut même présenter un danger vital s’ils n’ont pas d’endroit frais pour s’abriter.

En effet, avec leur épais pelage isolant, les lapins risquent le coup de chaleur dès que la température ambiante s’élève au-delà de 30°C. Ils réduisent alors volontairement leur activité pour ne pas aggraver ce stress thermique intense.

Le propriétaire attentif doit absolument leur aménager un espace rafraîchi pour qu’ils puissent se reposer au frais en période de canicule.

Le lapin est moins actif avec l’âge

Les jeunes lapins, entre 6 mois et 2 ans, sont très énergiques. Ils explorent sans cesse leur environnement avec entrain, jouent fréquemment et dorment par courtes périodes entrecoupant leurs activités. Leur curiosité naturelle et leur important besoin d’activité physique se manifestent pleinement.

À partir de 2-3 ans, ils commencent à se calmer progressivement. Les séances de jeux s’espacent, deviennent moins frénétiques et cèdent petit à petit la place à des temps de repos plus prolongés.

Vers 5-6 ans, la baisse d’activité s’accentue nettement au profit de longues siestes régulières. Le lapin entre dans sa phase de vie adulte plus posée.

Vers 8 ans et plus, les laps de temps de sommeil s’allongent encore davantage. Le lapin sénescent passe l’essentiel de son temps allongé, son activité physique se réduisant naturellement. Il s’agit d’un rythme normal lié au vieillissement.

L’ennui chez les lapins

Si le lapin est constamment allongé, et que cela ne s’explique pas par les raisons évoquées précédemment, il s’ennuie probablement. Le manque de jeux, d’espaces à explorer ou d’attention peut conduire le lapin à dormir toute la journée faute d’activités. Dans ce cas, il est recommandé d’enrichir son environnement pour raviver son intérêt.

Comment améliorer l’environnement du lapin:

  • Lui donner plus d’espace, de préférence un enclos, et le laisser gambader plusieurs heures par jour, surtout le matin et le soir.
  • Réorganiser parfois le mobilier ou les accessoires. Même de petits changements sont l’occasion pour le lapin d’explorer.
  • Trouver différents types de jouets, le lapin pouvant être pointilleux.
  • Lui accorder plus d’attention ou lui trouver un compagnon. Le lapin est un animal social qui a besoin de stimulation.

Raisons de santé expliquant l’inactivité du lapin

La plupart du temps, un lapin très inactif n’a pas de quoi inquiéter. Cependant, il arrive que cette léthargie nécessite l’avis d’un vétérinaire. Généralement, le signe de maladie est un changement soudain de comportement : position ou endroit inhabituels, pas de réaction aux friandises ou aux jouets préférés.

Quelques raisons de santé pouvant causer de l’inactivité:

  • Problèmes de santé soudains (ex: stase gastro-intestinale) nécessitant des soins immédiats.
  • Maladies sous-jacentes affectant lentement le lapin, le rendant progressivement moins actif. Un examen vétérinaire est recommandé en cas de baisse inexplicable d’énergie.
  • Dépression, si le lapin s’ennuie ou se sent seul durablement.

Il est normal de s’inquiéter pour son lapin s’il dort tout le temps. S’ils sont normalement actifs le matin et qu’aujourd’hui ils ne bougent pas, cela peut signaler une maladie. Cependant, il est habituel que les lapins fassent de longues siestes, surtout l’après-midi et par temps chaud.

Même éveillé, le lapin ne est pas constamment actif. Il aime se reposer en observant les alentours. Tant qu’il mange et joue un peu, un lapin couché est généralement un lapin détendu et confortable.

S’allonger près de vous est une marque d’affection chez le lapin. En revanche, changer souvent de position peut indiquer un malaise.

Le lapin est plus actif le matin et le soir. La chaleur le rend inactif. Un jeune lapin est très énergique tandis qu’un lapin âgé passe ses journées couché.

Un lapin constamment allongé s’ennuie probablement. Il faut enrichir son environnement avec plus d’espace, de nouveaux accessoires, des jouets variés et de l’attention.

Quand consulter le vétérinaire ?

Un changement soudain de comportement, comme rester anormalement prostré dans une position inhabituelle ou ne pas réagir à ses friandises préférées, nécessite une consultation vétérinaire.

Différents problèmes de santé internes ou externes peuvent être à l’origine de ce manque d’énergie et d’appétit inquiétant. Seul un praticien pourra poser un diagnostic précis sur la cause du mal-être.

Une inappétence et une prostration persistante depuis plus de 10 heures indiquent une urgence médicale absolue. D’autres affections chroniques se manifestent plus insidieusement sur la durée par une fatigue et une léthargie anormales. Une dépression liée à l’ennui et à la solitude est aussi envisageable.

Pour résumé tout çà, il est normal qu’un lapin passe une grande partie de son temps à dormir et se reposer. Cependant, une extrême léthargie peut être le signe d’un problème de santé ou de dépression. Il est donc important d’observer les habitudes de son animal pour détecter tout changement inhabituel de comportement. Bien que les longues siestes soient habituelles, surtout l’après-midi, une diminution soudaine et durable de l’activité nécessite l’avis d’un vétérinaire. Avec de l’attention, un environnement stimulant et des soins appropriés, la plupart des lapins peuvent mener une vie épanouie et démontrer chaque jour leur vrai caractère joueur et curieux.

Partagez votre amour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *